lundi 31 août 2015

Les piquants

Elle avait tourné le dos au froid piquant des matins où elle se levait sans trop savoir pourquoi, rejoignait sa vieille voiture l'air hagard, allumant le contact en se demandant ce qu'elle pourrait bien manger le soir. Elle avait dit au revoir aux sourires hirsutes, aux sourires qui piquent et qui grincent, ceux de circonstance qui ne l'étaient jamais, de circonstance. Elle n'entendrait plus les mots qui piquent, c'était décidé, ceux qu'on ne voit pas venir et qui fusent, viennent se loger directement sous l'épiderme et se cramponnent, les sangsues. Elle ne verrait sûrement pas tous les jours la vie en rose, croiserait beaucoup d'autres cactus sur sa route encore, mais à cet instant, elle s'était fermement promis d'emprunter tous les chemins de traverse du monde. D'envoyer valser tous les piquants,  méthodiquement, opiniâtrement. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire