lundi 23 mai 2022

Un atelier créatif pour la fête des mères avec WeCanDoo

En permettant à chacun.e de découvrir des savoir-faire variés le temps d'un atelier auprès d'artisans, sur leur lieu de travail, WeCanDoo est une belle manière d'assouvir sa curiosité créative et de s'initier à un large éventail de nouvelles techniques et activités manuelles. 

Ces derniers mois, j'ai moi-même eu l'occasion de tester deux ateliers proposés sur la plateforme, notamment cette initiation au tour de potier, dans l'atelier de Julie Bellec, dont je publiais un compte-rendu ici, ainsi qu'une plongée dans l'art très ancien de la plumasserie, pour réaliser un bijou de plumes auprès de Mélissa. Deux moments que j'ai beaucoup appréciés, loin de mes propres domaines de création, et pourtant très enrichissants.

Partager un moment créatif pour la fête des mères

A quelques jours de la fête des mères, ces ateliers peuvent fournir de belles idées pour s'offrir un moment créatif à partager ensemble, et pour s'accorder du temps... 

Voilà donc une sélection d'ateliers que j'ai repérés, en Bretagne et en Loire Atlantique.

Finistère 

Une initiation au modelage à Saint-Jean-Trolimon 

Dans l'atelier-boutique d'Alice, initiez-vous aux techniques du modelage pour réaliser un "set apéro".

(Après l'atelier, profitez-en pour aller vous balader sur la Pointe de la Torche, ou bien pour découvrir les impressionnants Rochers de Saint-Guénolé).


Fabriquez une couronne de fleurs séchées à Quimper 

Aux côtés de Véronique, artisan fleuriste écoresponsable installée à Quimper, fabriquez une couronne de fleurs séchées, ou choisissez une des variations fleuries proposées, comme une composition de fleurs sur un tambour à broder. 


S'initier au tour à bois 

Je suis toujours assez fascinée par la finesse et par la variété des objets que l'on peut fabriquer à partir de bois. A Cast, dans l'atelier de Jean-Baptiste, vous pourrez découvrir le savoir-faire de cet artisan tourneur de vois et ébéniste, et fabriquer vous-même vos premiers objets, à partir de bois local du Finistère.


Composez vous-même votre bouquet de fleurs de saison 


Encore mieux peut-être que d'offrir des fleurs pour la fête des mères, composer soi-même son propre bouquet ! Aux côtés d'Emeline, horticultrice et fleuriste sensible au mouvement Slow flower, vous en apprendrez davantage sur cette valorisation des fleurs de saison, et réaliserez vous-même la cueillette des fleurs. Vous serez ensuite guidé.e.s pour composer votre bouquet, tout en plongeant dans le quotidien de sa ferme florale certifiée bio, située à Plouigneau, près de Morlaix, dans le Finistère Nord. 

S'initier au tour de potier 

Les céramistes finistérien.ne.s ouvrent aussi les portes de leur atelier pour permettre à chacun.e de s'initier au tour de potier. Ici, accompagné.e.s par Chloé, passionnée de poterie depuis toute petite, vous apprendrez les techniques de base du tour pour façonner vous-mêmes vos premières pièces. 


Morbihan

Découvrir la technique du cyanotype 

Fascinante technique que celle du cyanotype, aux racines du procédé photographique. Avec l'aide de Nastasja, vous réalisez votre propre impression monochrome, et obtiendrez une oeuvre unique, dans ce bleu si caractéristique du cyanotype. 


Modelez votre trio de tasses 

Aux côtés de Cindy, vous découvrirez les différentes techniques du modelage, le colombin, la plaque et le pincé, pour réaliser vos propres tasses. 


Fabriquez un vase céramique

Coup de coeur également pour l'univers de Manon, auprès de qui vous pourrez aussi découvrir les techniques du modelage et fabriquer votre vase en céramique... dans un atelier atypique, situé dans un containeur sur le Port de Lorient !


Rennes 

Réalisez un cadre de plumes

Je l'écrivais en ouverture de cet article, j'ai eu l'occasion de découvrir le savoir-faire de Mélissa il y a quelques mois et de réaliser une broche en plumes grâce à son expertise dans le domaine de la plumasserie. Ici, c'est un cadre de plumes qu'elle vous aidera à réaliser, pour un résultat tout aussi doux. 


Découvrez le décor sur céramique

Encore un coup de coeur ici, avec l'univers plein de couleurs de la céramiste portugaise Soraïa. Dans son atelier, tout proche du beau parc du Thabor, vous vous initierez aux techniques de modelage ainsi qu'à la mise en couleurs pour décorer votre céramique.

Fabriquez votre propre paire de boucles d'oreilles

Offrir un bijou pour la fête des mères, c'est bien, mais offrir la possibilité de fabriquer un bijou de ses propres mains, quelle belle attention également ! Dans l'atelier de Pauline, artisan bijoutière à Vern-sur-Seiche, vous apprendrez les gestes propres au découpage, au martelage et à la soudure pour réaliser votre paire de boucles d'oreilles en argent. 


Créez un trio de pièces en céramiques

Grande admiratrice du travail et de l'univers graphique de la rennaise Camille Esnée, c'est sans surprise que je glisse un des ateliers qu'elle propose dans cette sélection. Ici c'est un atelier en deux temps, réparti sur deux weekends, que vous pourrez offrir ou vous offrir. Dans un premier temps, vous aurez l'occasion de modeler vos pièces sous les conseils de Camille. Ensuite, le weekend suivant, vous pourrez les décorer, et revenir chercher vos réalisations quelques semaines plus tard après leur cuisson et leur émaillage.

Et en Loire Atlantique 

Créez et décorez vos ollas

Pour conclure cette sélection, une petite infidélité à la Bretagne avec un dernier atelier situé entre Rennes et Nantes, en Loire Atlantique, qui vous permettra de fabriquer et de décorer d'adorables ollas aux côtés de Bérénice. Un chouette cadeau pour les amoureux.euse.s des plantes, qui repartiront avec de quoi faciliter leur arrosage grâce à ce système ancestral, qui permet aux végétaux de se nourrir par leurs racines.

Difficile de retenir quelques ateliers seulement dans la longue liste d'activités qu'il est possible de découvrir grâce à WeCanDoo

Que ce soit pour la fête des mères ou non, que vous soyez en Bretagne ou non, n'hésitez pas à aller découvrir les possibilités offertes dans votre région en sélectionnant votre ville et/ou les techniques de votre choix sur le site. 

Les liens figurant dans cette article sont affiliés. Sans incidence pour vous, je perçois un petit % si vous commandez un atelier via un de ces liens. Merci de soutenir mon travail !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 11 mai 2022

A year of Stitches - Une année brodée - avril 2022

Ce projet brodé au long cours, A year of stitches, aura connu de si petites avancées au fil du mois d'avril, que j'avais pensé lui consacrer un nouveau billet à l'issue du mois de mai seulement. 

Et puis en réfléchissant, n'est-ce pas dans les petites avancées, n'est-ce pas en s'astreignant à documenter aussi bien les aboutissements que les faux-rythmes et les faux-plats qu'on peut rendre vraiment compte d'un projet comme celui-là, quand il s'agit d'en faire le bilan à la fin ? 

Alors le voici malgré tout ce billet d'avril. 

A year of Stitches - Une année brodée - avril 2022

A year of stitches - avril 2022


Avril, mois en pointillés

Si je relis mon billet du mois de mars, je vois bien que ce projet n'avance pas au rythme que j'avais prévu, que le premier oiseau composant cette toile n'a pas déployé ses ailes comme je l'espérais à l'issue de ce mois. 

C'est que, à la différence du reste de mon travail brodé, qui trouve sa place partout, jusqu'à se glisser dans le sac de mes escapades, ce projet-là, par son encombrement, ne quittera pas mon atelier, et n'a donc pas pu m'accompagner dans mes allées et venues d'avril. Avril qui m'aura amenée à travailler la plupart du temps hors de mon atelier, et à réaliser notamment un joli voyage à Lisbonne. (dont je rapporte d'ailleurs d'autres projets en cours, qui accaparent beaucoup de mon temps en ce moment, et verront le jour au début de l'été).

Les petites avancées 

Alors cet oiseau n'a pas encore déployé ses ailes. Malgré tout, il y aurait beaucoup à dire de ces toutes petites avancées, là, à la naissance de l'aile, car c'est une portion particulièrement minutieuse du dessin.  En cela, elle est bien plus stimulante pour moi que la partie précédente (portion blanche), qui avait été un peu ennuyeuse. 

C'est ici qu'entrent en jeu les dégradés, et que la peinture à l'aiguille prend tout son sens, que la longueur des points diminue pour rendre compte des plus petits détails. Ce sont d'infimes nuances de gris, ce sont des moments passés à reculer de mon ouvrage, à le regarder de plus près, à le regarder de plus loin. C'est fastidieux, mais derrière cette étape, c'est aussi l'impatience qui point déjà de voir cette étape achevée pour le découvrir vraiment, cet oiseau. Bientôt. D'ici le début de l'été sans doute. 

A year of stitches - avril 2022

Les nuances de gris 

Pour toutes ces nuances, voici un échantillon des coloris que j'ai retenus parmi la gamme de coton mouliné de DMC : 

Je le répète souvent, quand on cherche à broder selon la technique de la peinture à l'aiguille, la clé est toujours de choisir une quantité de teintes suffisamment importante, et de ne pas hésiter à retenir des tons très voisins dans sa palette. C'est de cette façon qu'on obtiendra les dégradés les plus doux et subtils possibles. 

A year of Stitches - Une année brodée - avril 2022


A bientôt, 



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 31 mars 2022

A Year of Stitches - Une année brodée - mars 2022

Le mois de février m'avait amenée à amorcer enfin les tout premiers points de ce projet personnel, A Year of Stitches, dont j'aborde la genèse dans cet article

Enfin lancée sur les bons rails, le mois de mars devait me permettre de trouver quelques automatismes avec ce projet. 

Le dessin étant définitif, la technique étant choisie, la palette de couleurs déterminée, il n'y avait "plus qu'à" broder. C'est donc ce que j'ai commencé à faire durant ce mois de mars. 

A year of stitches - Marion Romain

Le timing

Pour ce projet bonus, en mars, j'ai volé quelques minutes ici et là, rogné sur des petites fenêtres de temps libre. Il s'est fait rare, ou ailleurs que chez moi, le temps libre, ce mois-ci, ce qui a complexifié encore un peu plus la bonne tenue de ce projet, qui pour le coup n'est pas vraiment mobile. 

J'ai réalisé quelques points avant de filer prendre un train, quelques autres avant de quitter mon atelier en fin de journée. Dans ma tête, j'ai découpé les différents éléments de ce projet en grandes étapes : un oiseau pour le mois de mars, un oiseau pour le mois d'avril. Ce serait bien, ça. 

Aujourd'hui, c'est la dernier jour du mois de mars, mon premier oiseau n'a pas encore déployé ses ailes. Et ce n'est pas bien grave. Sur Instagram, la dernière fois que j'ai abordé les avancées de ce projet, une personne m'a écrit très justement : "petit à petit, l'oiseau fait son nid". C'est bien vrai. S'il y a une chose que je me suis bien promise, c'est de ne pas me fâcher avec ce projet. Cela passe d'abord par ne pas me fâcher avec moi-même. Même si tout ne va pas aussi vite que je l'aimerais, tout cela prendra le temps nécessaire, selon le temps que je réussirai à y consacrer. 

La technique : la peinture à l'aiguille. 

La technique que j'ai choisie pour ce grand tableau brodé est une sorte de peinture à l'aiguille que je qualifierai de "volontairement imparfaite". 

Quand ce projet m'est venu en tête, j'ai su assez vite que j'avais envie de me diriger vers la peinture à l'aiguille avec lui. C'est une technique, que je trouve fascinante. Une technique qui, comme son nom l'indique, permet de coloriser un dessin brodé par le fil en travaillant avec d'infimes nuances, presque comme s'il s'agissait de peinture. 

C'est une technique que j'aime beaucoup, mais que je n'ai pas si souvent l'occasion de pratiquer dans mes ouvrages les plus courants. Avec ce projet bonus, je me créais donc l'opportunité de développer ce petit rendez-vous régulier avec cette pratique minutieuse que j'apprécie, qui me met au défi. C'était une façon de faire en sorte que ce projet m'apporte réellement quelque chose dans ma pratique de la broderie. 

J'ai fait le choix de travailler intégralement avec un seul brin de fil. Un choix qui pourrait sembler surprenant, par rapport au format du support, car il exigera nécessairement plus de temps qu'une broderie à deux brins ou davantage.

C'est que pour expérimenter pleinement la peinture à l'aiguille, il était important pour moi de pouvoir faire les choses sans compromis. De sonder la couleur, les plus infimes nuances de beige et de gris.  Tout cela ne pouvait à mon sens ne se faire que brin par brin.

Travailler à un brin n'apporte pas que des complexifications, d'ailleurs : comme le montrent ces photos, mon remplissage est pas complètement uniforme, il est clairsemé, comme si l'on avait griffonné sur la toile. Avec cette technique, je ne vise pas un remplissage parfait, je cherche le geste, je cherche à fixer l'essentiel, comme si ces oiseaux avaient été peints par touches, de façon très spontanée. Adopter ce parti pris en travaillant avec davantage de brins aboutirait à quelque chose de plus grossier, alors qu'à un brin, cette peinture à l'aiguille "volontairement imparfaite" conserve toute sa finesse. 

A year of stitches - Marion Romain

Les avancées 

La partie la plus plaisante de ce mois de mars a consisté à réaliser la tête de ce premier oiseau. Commencer à le voir prendre forme à partir du bec, puis de l'ajout de toutes ces couleurs, était plein de variations, et ne laissait pas de place à l'ennui. Avec le ventre, et ces larges zones blanches, j'ai ensuite traversé une phase plus monotone, et, disons-le, quelque peu plus lassante.  

La suite 

En avril : cet oiseau devait avoir déployé pleinement ses ailes. Je commence à m'y consacrer dès aujourd'hui, mais ça, nous nous en reparlerons dans un mois si tout se passe bien. ;)

A Year of stitches : le bilan de janvier - Le bilan de février

A year of stitches - Marion Romain
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 mars 2022

Où trouver de jolis ciseaux de broderie ?

Ciseaux de broderie

A chaque atelier de broderie que j'anime, les petites paires de ciseaux qui m'accompagnent attirent toujours les regards des participant.e.s. Sur mon compte Instagram aussi, je reçois régulièrement des questions sur ces accessoires, qui viennent souvent se glisser ici et là sur mes photos. 

En quelques années, j'ai commencé à m'en constituer progressivement une petite collection, et il n'est pas rare que j'en guette quelques versions vintage dans les allées des vide-greniers. 

Si vous cherchez votre paire de ciseaux coup de coeur vous aussi pour accompagner vos ouvrages de broderie, voici un petit tour de piste de ce que j'ai pu repérer en ligne ces jours-ci :

Les ciseaux originaux à collectionner 



Ciseaux de broderie vintage


Ciseaux de broderie vintage


Ciseaux de broderie


Ciseaux de broderie

Les ciseaux vintage à chiner


Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver sur le web quand on cherche d'authentiques ciseaux vintage. Beaucoup de paires de ciseaux neuves sont en effet "d'inspiration vintage", reproduisant les mêmes dessins que ceux d'antan, et se revendiquent de cette influence, quitte à ce qu'il ne soit pas toujours précisé qu'il s'agit d'une inspiration. Voici une petite sélection  de ciseaux anciens réalisée parmi mes derniers repérages. 

Des plateformes comme Le Bon Coin, ou Etsy (attention à bien slalomer entre les articles vintage et d'inspiration vintage, sur cette dernière) sont toujours des viviers de trouvailles fabuleux pour dénicher des articles de seconde main. 

Les authentiques ciseaux vintage seront souvent plus onéreux que les ciseaux d'inspiration vintage, selon leur unicité, leur époque, leur rareté, la préciosité de leur métal (certains en argent, notamment) ce qui peut vous mettre la puce à l'oreille au cours de vos recherches. Ce seront donc de belles pièces coup de coeur, qui conviendront plutôt aux collectionneurs et collectionneuses. 

Notez que les ciseaux vintage ne seront pas forcément les plus pratiques pour vous accompagner dans vos ouvrages, les lames pouvant avoir subi quelques marques du temps et être moins efficaces. Ceci dit, si vous accordez comme moi une certaine importance à l'image et que vous êtes amené.e à mettre vos réalisations en valeur sur votre boutique ou sur les réseaux sociaux, ils pourront apporter beaucoup de charme pour agrémenter les photos de vos broderies, en plus d'avoir une belle vocation décorative. 

Ciseaux de broderie



En espérant que cette sélection 

vous permette de faire de belles découvertes ! 

Epinglez cet article pour conserver
toutes les références de cette sélection

(Cet article comporte des liens affiliés : sans incidence pour vous si vous utilisez un de ces liens, ils permettent de valoriser le temps que je consacre à préparer ce contenu gratuit. Merci pour votre soutien).

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 17 mars 2022

Primavera, modèle de broderie du printemps 2022

Modèle de broderie printemps Marion Romain

 Primavera, modèle de broderie imaginé pour le printemps 2022 est en ligne sur Etsy ! 


Comme à chaque printemps, ce sont les fleurs qui reviennent en tête de mes inspirations, elles qui ne sont d'ailleurs jamais très loin à longueur d'année. Pour ce nouveau modèle, j'ai voulu proposer une scène au jardin, dans un certain classicisme, avec une broderie ouvragée mais néanmoins accessible à tout le monde. Avec elle, on aura recours à des techniques variées et facilement transposables par la suite.
 
Ce nouveau modèle téléchargeable est riche de fleurs, bien sûr, et mélange le minimalisme que j'affectionne pour mes silhouettes brodées avec un certain travail sur les textures

Modèle de broderie printemps Marion Romain

Primavera, modèle de broderie à télécharger

Un modèle accompagné de son guide de 15 pages 


Pour ce nouveau modèle saisonnier à télécharger, qui restera accessible en ligne jusqu'à l'arrivée de l'été, j'ai conçu un guide explicatif de 15 pages, largement détaillé en conseils, schémas et photos.

Je prends toujours beaucoup de temps pour rédiger ces guides, afin qu'ils soient les plus exhaustifs possible, qu'ils permettent de décomposer chaque étape et source difficulté potentielle, et que chacun.e puisse venir y chercher l'appui nécessaire, selon sa familiarité avec la broderie. 

J'espère que ce nouveau modèle vous donnera envie de gorger de fleurs ce nouveau printemps qui s'annonce ! 

Modèle de broderie printemps Marion Romain


Si vous le brodez, n'hésitez pas à partager votre réalisation ou votre en-cours avec moi sur les réseaux sociaux, grâce au hashtag #MarionRomainPatterns.

Retrouvez "Primavera", 

modèle de broderie du printemps 2022 

Modèle de broderie printemps Marion Romain
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 février 2022

A Year of Stitches - Une année brodée - février 2022

Le mois dernier, je vous présentais la genèse de ce projet brodé, A Year of Stitches, que j'entends glisser dans les recoins de mon temps libre tout au long de cette année 2022. 

A Year of Stitches - février 2022

Quitte à mettre dès le début la chronologie de ce projet "en péril",  j'ai pris le parti de ne pas broder du tout sur ce projet au mois de janvier, préférant en asseoir d'abord confortablement l'idée dans ma tête, tester sa solidité.

A year of stitches - février - Marion Romain

Laisser s'arrimer les idées

Le mois de février m'a permis de la conforter. Il y a quelques jours, j'écoutais Pénélope Bagieu se confier dans un épisode du podcast "Inspiration créative", et elle résumait parfaitement le besoin que j'ai moi-même ressenti de m'assurer que je ne me lasserais pas de mon idée au fil des mois. Les idées vont et viennent, il peut nous en venir parfois beaucoup trop à la fois. Mais peu survivent finalement à l'emballement éphémère qui les a vues naître. Alors se donner le temps d'en laisser une surnager parmi toutes les autres, lui permettre de s'arrimer à soi, c'est souvent s'assurer du fait que cette idée, c'est la bonne

En février, j'ai continué de cohabiter avec mon idée. Ma grande toile est restée un petit moment encore entreposée contre le mur dans mon atelier, tandis que régulièrement, je posais les yeux sur mon dessin préparatoire, réalisé le mois dernier. Lentement je m'habituais à mon projet. 

A year of stitches - février - Marion Romain

Oser commencer

Parfois, face à un projet qui nous parait impressionnant, on ne sait pas - plus - par quel côté commencer, et la tâche nous paraît trop grande. Au fil des semaines de ce mois de février, j'ai fini par réaliser que cette première phase d'observation - certes nécessaire, certes essentielle - finissait par me tendre un piège : à trop souhaiter prendre le temps de m'habituer à mon projet, cette prise de recul prenait le chemin d'une reculade devant l'obstacle. De la même façon qu'on est parfois frileux.euse à amorcer la première page d'un cahier neuf, je n'avais moi non plus pas envie "d'abîmer" ma grande toile. 

Dès que j'ai pris conscience de ce qui me guettait, mi février, le soir-même, je me suis forcée à ne plus réfléchir, me suis emparée d'une paire de ciseaux, d'un crayon à papier, et ne me laissant pas le choix, j'ai enfin reporté mon dessin sur la toile. Deux heures plus tard c'en était fini de la reculade. 

A year of stitches - février - Marion Romain

Broder les premiers points

En cette fin février, les premiers points viennent tout juste d'être réalisés. Et je me souviendrai du jour où j'ai brodé le bec de cet oiseau, de l'actualité sombre qui, m'empêchant de penser à autre chose, d'entreprendre les autres tâches de ma journée, m'aura ramenée aux gestes les plus mécaniques, les seuls que j'étais capable d'exécuter en ce jeudi 24 février 2022. Ce week-end, sur Instagram, alors que j'exprimais mon sentiment d'impuissance face à l'actualité, une personne m'a écrit que les linogravures d'oiseaux qu'elle venait de recevoir lui offraient de s'envoler elle aussi quelques instants en les regardant, s'échappant furtivement du monde. 

Alors, si commencer ce projet était sûrement le plus difficile, si le faire dans ces conditions l'était d'autant plus, j'espère maintenant moi aussi pouvoir m'offrir quelques envolées à travers lui au cours des mois à venir, que j'aimerais voir ponctués de jours plus heureux. 

Rendez-vous au mois de mars pour la suite de ce projet. Je m'attarderai davantage sur mes premiers ressentis par rapport au support et aux techniques choisis. 

A year of stitches - février - Marion Romain

A year of stitches - février 2022 - Marion Romain
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 2 février 2022

"A year of stitches" - Une année brodée - Janvier 2022

A year of stitches - Une année brodée - 2022

Quand on travaille à partir d'un médium précis, quel qu'il soit, je crois qu'il arrive toujours un moment où l'on ressent le besoin, si ce n'est de changer de médium, au moins de tenter de dire autre chose à travers lui. De le remodeler pour le déployer sur un autre terrain. Changer l'approche, changer l'angle, le support, le sujet ou la technique... Trouver de nouveaux biais à l'expression. La réinvention comme rempart à la lassitude, en somme. 

Après avoir consacré toutes les coulisses de mon année 2020 à l'écriture de mon livre, Broderies dessinées, avoir vu défiler beaucoup d'heures autour de la confection des différents modèles sur tambour qui le composent, à la remise de mon manuscrit, j'ai craint pendant un temps d'avoir dit tout ce que j'avais à dire à travers la broderie.

2021 m'a permis de balayer cette crainte, au prix de quelques menus ré-aiguillages internes dans mon activité - peut-être invisibles aux yeux des personnes qui suivent mon travail. Mais cette année m'aura tout de même suffisamment rappelé à quel point il est essentiel pour moi de me sentir en perpétuel mouvement dans la relation que je noue avec la broderie, la broderie en tant que médium créatif. De bâtir tous les remparts possibles à la lassitude, toujours. 

A Year of Stitches

C'est pour construire un de ces remparts qu'à la fin du mois de décembre, je suis allée sur la plage, une idée un peu folle en tête, une grande toile sous le bras, et que j'ai posé là les bases de ce projet, "A Year of Stitches". 

Genèse du projet

Les projets brodés à l'échelle d'une année abondent sur les réseaux sociaux, à travers des tambours qui s'enrichissent chaque jour d'une nouvelle mini broderie, jusqu'à parvenir, 365 jours plus tard, à une broderie résumant son année entière. C'est un projet auquel j'encourage d'ailleurs tout le monde de prendre part pour accorder un petit temps régulier à la broderie, avec de très courts projets souvent plus faciles à intégrer à son quotidien que de grands ouvrages. 

Ayant pour ma part déjà brodé tout petit, j'éprouvais le besoin d'aller sur un autre terrain. Alors je me suis dirigée vers l'extrême inverse. J'allais "broder grand", très grand, et en y pensant, je retrouvais déjà les fourmillements et l'excitation générés par la perspective d'un projet nouveau. 

Cette grande toile posée là sur cette plage du Finistère, en cette fin d'année, j'allais la couvrir d'un grand dessin brodé tout au long de 2022. 

JANVIER

Les fondations

Quand j'ai mentionné pour la première fois ce projet sur mon compte Instagram le 3 janvier dernier, j'ai fait part de mon intention de documenter ce projet au fil des mois, au rythme de rendez-vous plus ou moins réguliers, selon mes avancées. J'aurai à coeur de le faire sur Instagram, bien sûr, mais face au règne de l'éphémère, ne serait-ce que pour moi, j'ai voulu prendre le temps de poser aussi et surtout mes mots ici, dans cet espace qui m'appartient, et où les écrits résistent davantage au tout-va-trop-vite d'aujourd'hui. 

Je n'ai rien brodé sur ma grande toile en ce mois de janvier. J'aurais bien pu partir bille en tête, capitalisant sur la frénésie des idées de départ. Mais une année, c'est beaucoup, quand il s'agit de cohabiter avec un projet au long cours. Je crois qu'il faut prendre le temps de s'entourer du bon projet comme, dans la vie, des bonnes personnes, pour ne pas risquer de se fâcher au milieu du chemin

En ce mois de janvier, j'ai donc priorisé trois choses : 

- baliser ce projet en faisant le point sur mes attentes et la place que je l'autorise à prendre par rapport à mon activité et à mon temps libre. 

- laisser infuser mon idée de départ pour être certaine de choisir le bon sujet sur la durée. 

- Définir le dessin final et entrevoir les techniques choisies

A year of stitches - Une année brodée - 2022

Cadrage du projet 

Ce n'est pas la première fois que je me lance dans un challenge fil rouge en broderie. Le Stitchtober que j'ai proposé sur Instagram - 31 broderies autour d'un même thème, réalisées tout au long du mois d'octobre dernier - m'a prouvé que j'étais en mesure de faire preuve de suffisamment de discipline - ou d'entêtement, allez savoir ! - pour y parvenir. Pour autant, le souvenir de ce défi est assez frais pour que j'en visualise encore toute la difficulté, notamment en ce qui concerne sa fréquence quotidienne.

Pour ce projet à l'échelle d'une année, je souhaitais moins d'astreinte, et plus de liberté. La possibilité de m'organiser de façon plus déliée, sans rendez-vous quotidien obligé, pourvu que j'arrive à bon port à la fin de l'année, me rassure et me fait considérer le projet avec un regard plutôt apaisé (à l'heure où j'écris tout du moins).

Ce projet étant un défi tout à fait bonus pour moi, qui devra venir se nicher dans quelques moments de temps libre, en parallèle de mon activité, il est indispensable qu'il reste avant tout un projet plaisir

Je compte donc bien ne jamais me laisser déborder par le sentiment de devoir y consacrer du temps, mais capitaliser au contraire sur tous les moments où j'aurai réellement envie de voir les choses avancer. 

Choix du sujet 

Pour pouvoir cohabiter un an entier avec ce projet, j'avais besoin de me sentir suffisamment sûre de mon sujet. Les probabilités sont grandes pour que dans 6 mois, voire moins, je me demande pourquoi donc je me suis lancée dans cette aventure. Ce mois de janvier était donc nécessaire pour sonder, dans ma pratique créative, quels sont les terrains sur lesquels j'estime avoir encore mille choses à explorer, quels sont les champs et les thèmes qui s'avèrent être des constantes dans mon travail. En somme, sonder ce que j'aime aujourd'hui, que j'aimais hier, et que je ne risque pas de ne plus aimer demain. 

    A year of stitches - Une année brodée - 2022
    Beaucoup de sternes sur mon mood board de départ.

    Esquisse du dessin final et prévision des techniques

    • Le dessin 

    En cernant de cette façon ce que j'attendais de ce projet, il m'est apparu clair que l'univers du bord de mer devait être présent, au moins en filigrane, au sein de ce projet. Mêlé à ma fascination pour le monde des oiseaux, ce sont les sternes, celles qu'on appelle les hirondelles de mer, qui se sont imposées. Pour compléter ce tableau, je voulais pouvoir continuer de travailler autour du corps, du mouvement, autre champ que je n'ai pas fini d'explorer. La linogravure "Volare", récemment mise en ligne sur ma boutique, m'a mis le pied à l'étrier pour imaginer un nouveau ballet entre le monde humain et animal.

    A travers ce sujet, j'ai finalement cherché le juste équilibre entre le confort et l'inconfort, entre le connu et l'inconnu. Un sujet suffisamment "réconfortant" pour rester un rendez-vous que j'aurai plaisir à retrouver (je l'espère), mais m'offrant suffisamment de champ d'exploration - en termes de technique notamment - pour me permettre de pousser ma pratique, si ce n'est plus loin, tout du moins ailleurs

    En janvier, j'aurai donc esquissé la trame de ce dessin sur une grande feuille de brouillon, pour positionner déjà sur le papier les éléments principaux de la broderie future, trouver le rythme de l'ensemble. Il me reste maintenant, en ce début février, à reporter ce dessin sur la toile... et à plonger véritablement dans ce projet. 

    A year of stitches - Une année brodée - 2022
    Poser les grandes lignes avant de découper et de reporter le gabarit sur la toile.
    • Les techniques 

    Le mois de février m'apportera plus de réponses sur les techniques définitivement choisies, mais janvier m'a tout de même apporté des débuts de réponse sur cet aspect. 

    Aujourd'hui, je ne sais pas encore exactement où je vais, mais je vois des dégradés, je vois beaucoup de gris et de beige. Je vois de la peinture à l'aiguille, je vois un remplissage de la toile, non pas parfaitement lisse, mais intuitif.  Et il me tarde d'en écrire le prochain chapitre. 

    Pour cela, je vous donne rendez-vous à la fin du mois de février. 

    Rendez-vous sur Hellocoton !