vendredi 1 février 2019

Je teste l'outil Punch Needle DMC

Test de la punch needle DMC

Si vous aimez les loisirs créatifs, vous aurez probablement remarqué que le punch needle est en vogue en ce moment, depuis quelque temps déjà. 

Bien que je n'en fasse pas une spécialité, trop fidèle à mes broderies "dessinées", j'ai tout de suite voulu essayer cette technique quand je l'ai découverte il y a un ou deux ans, curieuse de tout ce qui a trait aux Arts du fil. Et je me suis vite aperçue à quel point le punch needle était une activité addictive

J'avais d'ailleurs déjà partagé un article à ce sujet sur mon blog l'année dernière. Si vous n'avez jamais entendu parler de punch needle et si vous vous demandez bien de quoi il est question, je vous invite donc à aller consulter cet article dans lequel je vous livrais tous mes conseils pour commencer le punch needle.

Il y a quelques semaines, la marque DMC m'a proposé de tester leur tout nouvel outil punch needle, un exercice auquel je me suis pliée avec plaisir, pour partager mon avis avec vous aujourd'hui.


Test de la punch needle DMC


Je teste l'outil Punch Needle DMC 


Découverte de l'outil 


  • Aspect général
J'ai été agréablement surprise par l'outil au premier abord. Je salue le parti pris de la marque d'avoir misé sur une punch needle en bois et acier, ce qui en fait un bel outil, avec lequel on a envie de travailler, ce qui est un critère important pour moi.

Avec ce parti pris, l'aiguille se démarque d'emblée de toutes les alternatives en plastique qui existent sur le marché, et se positionne plutôt en haut de la gamme, comme une concurrente française de la célèbre aiguille américaine Oxford, que vous connaissez sûrement si vous pratiquez le punch needle

L'outil s'accompagne d'une aiguille en bois servant à insérer facilement le fil à l'intérieur du manche.

Test de la punch needle DMC
  • Ergonomie
Sur le plan ergonomique, l'outil a été suffisamment bien pensé pour se prêter à une bonne prise en main, avec un manche un peu plus étroit à l'endroit où l'on positionne ses doigts. 

À l'usage, c'est confortable. Si je devais m'attarder sur les détails, je dirais que l'on aurait pu accentuer un peu plus  la courbe, pour offrir un appui un peu plus fort aux doigts au moment de "puncher". 

Voilà un comparatif entre l'aiguille DMC et l'aiguille Oxford du point de vue de la prise en main. 


Test de la punch needle DMC
à gauche, l'aiguille DMC, à droite, l'aiguille Oxford

  • L'aiguille
La pointe de l'outil est en acier, et se prolonge jusqu'en haut du manche, ce qui garantit au fil de ne pas s'accrocher aux parois (ce qu'on aurait pu craindre si elles avaient été en bois). 

Le diamètre de la pointe m'a paru un peu large au premier abord, mais au final, cela s'appréhende plutôt bien, pour peu que l'on utilise la bonne toile. 
Test de la punch needle DMC
Même comparatif, avec à gauche, l'aiguille Oxford, et à droite, l'aiguille DMC

La pointe mesure 3,5 cm, ce qui permet d'obtenir des boucles plutôt courtes.  

Sur les images suivantes, j'ai procédé à un petit test avec une toile Floba de chez Tree Cottage

Pour qu'une toile soit adaptée au punch needle, on doit pouvoir puncher sans en casser les fibres, et défaire  / refaire (dans une certaine mesure) une partie de son ouvrage qui ne nous plairait pas.

Test de la punch needle DMC

Sur la première image, vous pouvez donc voir une ligne de points plats réalisée avec la punch needle DMC.

Sur l'image du milieu, vous retrouvez cette même toile une fois la ligne de points défaite (il suffit de tirer doucement sur le fil pour que les points se défassent).

Enfin, sur la troisième image toujours la même toile, après avoir "gratté" doucement les fibres pour les remettre en place : les fibres ne sont pas cassées, on peut tout à fait puncher à nouveau sur cette surface. 


(petit conseil : si vous défaites une partie d'un ouvrage, il est important de replacer délicatement les fibres de la toile comme cela (avec vos ongles), sans quoi vos nouveaux points ne tiendront probablement pas). 

Prise en main de l'outil punch needle DMC

  • Préparer l'aiguille à puncher

Pour préparer l'outil punch needle, utilisez l'aiguille en bois qui est livrée avec.


Test de la punch needle DMC

Passez le fil dans le chas de l'aiguille en bois (le chas est un peu étroit, il peut être un peu délicat de faire passer une laine épaisse à l'intérieur, mais il existe des enfile-aiguille qui vous aideront à contourner ce souci). 

Glissez ensuite l'aiguille dans le manche de l'outil punch needle, de haut en bas, de sorte à faire ressortir l'aiguille par la pointe. 

Repassez l'aiguille dans le chas de la pointe, et libérez l'aiguille. L'outil punch needle est prêt à être utilisé. 

  • Les différents points
L'outil punch needle DMC s'utilise de la même façon que l'aiguille Oxford, et permet d'obtenir les mêmes points : le point plat, et les bouclettes, qui sont en fait un seul et unique point, l'un étant l'envers de l'autre, et réciproquement. 


Test de la punch needle DMC
Test de la punch needle DMC

Tout dépend donc de quel côté de la toile vous allez broder vos points. Sur une même broderie, c'est en brodant parfois sur l'envers de votre toile, et d'autres fois sur l'endroit, que vous obtiendrez des broderies punch needle tout en variations et en textures différentes, avec à la fois des points plats et des bouclettes. 

Sur cette broderie par exemple, les points gris sont brodés comme des points plats (leurs bouclettes ressortent à l'envers de la toile). En revanche, certains des points corail ont été brodés à l'envers de la toile, de façon à ce que leurs bouclettes ressortent sur l'endroit). 

  • Puncher 
Réaliser des broderies avec la technique punch needle n'est pas compliqué, mais il faut partir avec quelques principes de base très simples à respecter : 

1 - Brodez toujours avec le creux de la pointe positionné vers le haut (pour vous en souvenir, dites-vous que l'aiguille à puncher se tient comme une petite cuillère, et non comme un style plume).


Test de la punch needle DMC

2 - Pour broder un point, enfoncez l'aiguille au maximum dans la toile, jusqu'à la butée, et ressortez-la quelques millimètres plus loin en restant au ras du tissu


Test de la punch needle DMC

3 - Gardez toujours la pointe de l'outil tournée vers la direction dans laquelle vous brodez. Si vous devez changer de direction pour réaliser votre motif, tournez votre aiguille quand elle est enfoncée jusqu'à la butée, avant de la faire ressortir de la toile et de recommencer à broder dans la nouvelle direction choisie.


Test de la punch needle DMC

Quelques autres erreurs fréquentes

  • Tension du fil
Les erreurs les plus fréquentes trouvent souvent leur explication dans la tension du fil, qui peut causer  soit des points trop lâches, soit des points qui se défont

Rappelez-vous que le fil sortant de la pointe de l'aiguille doit être le plus court possible (on reste au ras du tissu), tandis que le fil sortant de l'extrémité du manche doit rester souple. Si le fil que vous utilisez est relié à sa pelote, déroulez-la donc de temps à autre pour toujours garder du mou à ce niveau-là. 


Test de la punch needle DMC

  • Le choix de la toile
Comme je l'ai expliqué, le choix du tissu a son importance, car ses fibres ne doivent pas casser sous l'impulsion de l'aiguille. La toile Floba, que je me fournis chez Tree Cottage, est adaptée à l'aiguille punch needle DMC. 

Vos questions

Je vous ai sollicités sur Instagram pendant la préparation de cet article pour tâcher de répondre aux questions que vous pourriez vous poser au sujet de cette aiguille ou du punch needle de manière générale. 
Je pense avoir répondu aux questions les plus techniques en rédigeant cet article, mais j'ai gardé ces deux-ci de côté :

"De ton point de vue de brodeuse, comment trouves-tu les possibilités créatives offertes par la punch needle ?"

Le punch needle est une technique très différente des broderies que je réalise au quotidien,  mais c'est ce qui fait d'elle une bonne échappatoire pour moi. 

Mes broderies sont plutôt du genre "dessinées", d'ailleurs je dis souvent que je dessine avec du fil. Le punch needle me permet de broder de façon beaucoup moins réfléchie, plus instinctive.

Je trouve également qu'elle est une bonne option pour réaliser des broderies abstraites, et qu'elle est un bon exercice pour s'entraîner au jeu des associations de textures et de couleurs.  


Test de la punch needle DMC

"Est-ce que la punch needle DMC est un bon outil pour se familiariser avec la broderie quand on est débutant ?"
Je dirais que la punch needle DMC est un bon outil pour se familiariser... avec le punch needle, qui porte le nom de broderie, certes, mais qui est assez différent de la broderie dite traditionnelle, même si l'une comme l'autre font partie de la grande famille des Arts du fil. 

Sans établir de hiérarchie aucune, ce sont pour moi deux activités très différentes, autant en regard de leur réalisation que des résultats qu'elles permettent d'atteindre. C'est ce qui en fait des activités complémentaires à mon sens, entre lesquelles il est très agréable d'alterner. 

Si l'on cherche à réaliser des broderies assez fines, je conseillerai plutôt de se tourner vers la broderie traditionnelle, ou vers une aiguille dite "aiguille magique", comme ce modèle que je possède, par exemple, qui sera un peu l'équivalent d'une punch needle, mais qu'on utilisera avec du fil et un tissu plus fin, quand le punch needle s'utilise plutôt avec de laine ou des fils de coton épais.

Si au contraire on est attiré par les jeux de textures, par l'abstrait, ou qu'on a envie de quelque chose d'intuitif, dans ce cas, le punch needle devrait être une bonne option. 

Dans tous les cas, oui, le punch needle est parfaitement accessible aux débutants, (mais la broderie traditionnelle peut l'être aussi ;). Quoi que l'on choisisse, l'essentiel, c'est la patience et le plaisir de faire. 

Les + et les - de l'outil punch needle DMC


En résumé :

Les +

  • Bel objet qualitatif en bois et acier, qui le place largement au-dessus de toutes les alternatives en plastique.
  • Plutôt ergonomique.
  • Moins cher que l'aiguille Oxford.
  • Un outil intuitif

Les -

  • Pointe un peu épaisse
  • N'existe que dans une seule taille, la taille 10, qui correspond cependant à la taille d'aiguille la plus polyvalente. 
  • Chas de l'aiguille un peu étroit, qui peut rendre plus délicate l'utilisation d'une laine un peu épaisse. (mais si vous disposez d'un enfile-aiguille à laine, vous pourrez contourner cela facilement).
Test de la punch needle DMC


En conclusion :


Le test est tout à fait concluant à mes yeux pour cette aiguille. Je suis ravie que DMC, une marque française, se soit emparé de la tendance du punch needle en se donnant les moyens de proposer un outil qualitatif, fabriqué avec de beaux matériaux.

Jusqu'à ce jour, le choix se jouait entre la fameuse aiguille Oxford en bois, d'un côté, et ses nombreuses répliques en plastique, d'un autre côté.

L'aiguille Oxford, créée par l'américaine Amy Oxford, est d'une qualité irréprochable, mais se trouve souvent en rupture, victime de son succès, en plus d'être particulièrement onéreuse pour qui voudrait simplement tester le punch needle.

Quant aux alternatives en plastique que l'on trouve de plus en plus sur le marché, je ne les trouve pas tellement qualitatives, et je pense que le punch needle exige un outil solide, qui puisse supporter sur le long terme les pressions successives qu'on lui impose pour "puncher".

Si vous souhaitez donc découvrir le punch needle en faisant un investissement raisonnable sans pour autant lésiner sur la qualité de l'outil, l'aiguille DMC est un très bon compromis à mes yeux. 


J'espère que cet article vous aura été utile. 
S'il vous reste des questions après sa lecture, n'hésitez pas à me les poser dans les commentaires, je prendrai volontiers le temps de vous répondre. 


Test de la punch needle DMC

Je vous prépare en tout cas un autre article à partir de la punch needle DMC pour la semaine prochaine. Il s'agira d'un tutoriel qui vous permettra de réaliser un petit objet décoratif bien mignon, alors j'espère que vous serez au rendez-vous. ;)


* Cette aiguille m'a été offerte par la marque, mais je pense que vous vous serez rendu compte à la lecture de cet article, que j'ai tâché de vous livrer un avis le plus sincère et exhaustif possible. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. un article bien détaillé qui donne envie d'essayer!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jessica ! C'est chouette à tester, en effet, le punch needle ;)

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais essayé ce type d'outil mais je trouve que le résultat est plutôt joli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ouvre à pas mal de possibilités, des tambours décoratifs, abstraits ou non, mais ça peut aboutir à de jolis accessoires aussi, des coussins, par exemple... ;)

      Supprimer
  3. Adepte de laiguille magique qui me correspond plus (mini chose) et essayant d'enlever le plastique de ma vie... Je trouvait Oxford justement un peu chère pour le peu d'utilisation que je ferai... Du coup la doc me paraît une bonne alternative!! Merci pour cette découverte! ♡♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Mariel !
      Je suis pareille que toi, j'aime être équipe de beaux outils pour mes créations, j'évite le plastique pour mes gouges de gravure, et en broderie, c'est pareil, autant que possible. Alors je suis ravie de t'avoir permis de faire cet découverte. L'aiguille DMC reste d'un certain coût, mais je trouve qu'elle devient tout à fait raisonnable, pour un outil appelé à durer.

      Merci pour ton petit mot !

      Supprimer
  4. Merci pour ton article super complet, je me laisserais sûrement tenter par celle de DMC ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est un très bon choix !
      Et de rien, le but de cet article était vraiment de vous fournir un avis sincère et utile pour choisir le matériel convenant le mieux à vos besoins. ;)

      Supprimer
  5. Bonjour est ce que la toile à broderie convient

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Tout dépend de ce que vous appelez toile à broderie, car on peut broder sur une variété de toiles infinie. Mais une toile de coton "classique", au tissage de fibres serré, ne sera pas adaptée, car l'aiguille risquerait de casser les fibres. Je vous conseille une toile comme indiqué dans mon article.
      Bonne journée,
      Marion

      Supprimer