jeudi 28 février 2013

Léon

Léon était tout à fait satisfait de son prénom. Il aimait bien l'amertume qui se dégageait des prénoms finissant en "on", ni trop ouverts, "Léa", "Andréa", ni trop fermés, "Gauthier", "Xavier". À bien y réfléchir, il aurait aussi apprécié porter un de ces prénoms qui s'envolent, la voyelle, cette maligne, bien placée en avant-dernière position, sur le tremplin. "Stanislas", "Joris". Mais Léon, cela lui convenait parfaitement. C'était un prénom entre deux tons, entre deux mondes, tout juste satiné comme il faut.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire