lundi 23 mars 2020

Entrepreneuriat créatif : garder le cap pendant le confinement

entrepreneuriat créatif : garder le cap


Nous sommes embarqué.es dans une situation qui nous dépasse, où le plus important, aujourd'hui, est de prendre soin de nous et des autres, en nous confinant


Face à cette longue période de flou qui nous attend, où la santé collective doit être mise au centre de tout, certaines préoccupations personnelles peuvent soudain sembler bien dérisoires. Dans un climat déjà suffisamment anxiogène, nous taisons nos anxiétés. Pourtant, penser à soi et penser aux autres ne sont pas des notions devant s'exclure l'une et l'autre, et il est naturel et légitime de nourrir quelques angoisses sur son activité de créatif.ive.


Au moment de réorganiser le fonctionnement de ma boutique Etsy, le week-end dernier, bâtir cette liste m'a aidée à garder le cap et à ne pas (trop) paniquer. J'ai donc eu envie de la partager avec vous, pour vous / nous aider à traverser cette période sur le plan professionnel tout en acceptant ces éléments qui nous échappent. 

Entrepreneuriat créatif : garder le cap en période de crise


(RÉ)ORGANISER

  •  Faire le point sur son agenda : 


Il est important de faire le point sur vos projets en cours. Pour certain.es, notamment celles et ceux dont l'activité est déjà majoritairement dématérialisée, il s'agira peut-être d'ajustements mineurs, tous les projets n'étant pas forcément impactés. 
Pour d'autres, la réorganisation va tenir compte de différents facteurs, selon les conditions dans lesquelles vous vivez ce confinement, selon votre situation familiale, etc.


Dans tous les cas, je pense qu'il est important de garder vos repères d'organisation, qu'ils passent par un agenda, un bullet journal ou quoi que ce soit d'autre. Préservez un certain cadre et rythme de travail, quand bien même celui-ci serait remanié par vos contraintes personnelles. 

  • Réorienter son activité

Il est possible que, comme c'est mon cas, votre activité se développe à la fois sous forme de prestations ou créations "physiques" (vente de créations, ateliers, événements...) et sous forme dématérialisée (vidéos, création de contenus, formation en ligne, tutoriels numériques). Faire le point sur ces différents pans de votre activité va pouvoir vous aider à rediriger vos objectifs de travail dans la bonne direction. C'est le choix que j'ai fait en suspendant immédiatement toutes les expéditions de ma boutique (mes créations restent disponibles sous forme de pré-commande, et seront gardées bien au chaud pendant le confinement), et remettant notamment tous mes modèles de broderie numériques #MarionRomainPatterns en ligne sur ma boutique Etsy pendant cette période de confinement. 

Réorienter son activité peut aussi passer par des initiatives de solidarité et de partage à quelque niveau que ce soit. Les réseaux sociaux regorgent en ce moment de belles idées. Des couturières à l'arrêt se proposent pour fabriquer des masques pour les personnels non soignants, des salles de sport contraintes à la fermeture proposent des sessions sur écran pour rester actifs ou actives à la maison, quand d'autres proposent des activités pour occuper les enfants, etc.

  • Délimiter son temps personnel et professionnel : 

Soyez au clair avec le temps que vous allez raisonnablement pouvoir consacrer à votre activité. Beaucoup d'entre nous se retrouvent à devoir cumuler de multiples casquettes, celles de parents, enseignants, animateur.rices, entrepreneurs.euses..., ou encore à composer avec un matériel, des équipes et/ou un espace restreint. Tout cela dans un climat qui nous affecte et nous inquiète tous et toutes. 


Efforcez-vous donc d'être réaliste et indulgent.e avec vous-même, pour prendre les choses avec autant de philosophie que possible. S'il ne vous est possible de travailler qu'avant le lever des enfants et pendant la sieste, ainsi soit-il. Ne vous fixez que des objectifs raisonnables, que vous pouvez atteindre dans ces créneaux. 

La crise actuelle, pour un grand nombre de personnes, va re poser toute la question de la sacro-sainte "valeur travail", en redistribuant complètement les cartes des priorités. Je suis persuadée que quelque chose de bon peut naître de chaque situation, aussi dramatique soit-elle, et la période actuelle doit nous inviter à questionner nos comportements, à accepter d'appuyer sur pause, de s'écouter, de s'ennuyer, si l'on en a la possibilité. 

Notre quotidien devant être repensé pour passer à la fois son temps personnel et son temps professionnel dans un seul et même endroit, pensez aussi à redistribuer les créneaux plaisir que vous accordez habituellement aux sorties et aux loisirs. Programmez des sessions sport (beaucoup de chouettes initiatives ont fleuri ces derniers jours sur les réseaux sociaux, comme les séances de méditation proposées chaque jour à 18 h par Lily Barbery, ou bien les sessions de sport de Swedish-fit), autorisez-vous à lire à la fenêtre, sur la terrasse ou au jardin, dansez avec Yasmine, pratiquez le yoga... 


entrepreneuriat créatif : garder le cap


CONTINUER À (CRÉER) 


  • Continuer à imaginer de nouvelles créations

Faire face à une activité au ralenti peut être l'occasion de concrétiser vos idées pour de nouvelles créations à venir, celles qui passent parfois au second plan quand on se contente de parer au plus urgent. C'est le moment de ressortir vos brouillons d'idées, vos croquis-pour-plus-tard, et de faire naître quelques-uns d'entre eux. 


  •  Faire du stock 

Parce que nous réagissons tous et toutes à notre manière à la situation, il n'est pas évident que nous arrivions à rester inspiré.es en cette période où l'esprit peut être englué d'angoisses. Dans ce cas, pour ne pas rester bloqué.e, il peut être utile de se reporter sur des tâches plus mécaniques ou maîtrisées, en vous concentrant sur des choses connues : 

Constituez du stock sur vos créations phares, pour anticiper de futures périodes plus chargées. Pour ma part, je travaille le plus souvent à la commande, mes créations ne pouvant pas être produites en série. Je suis souvent frustrée de ne pas pouvoir aller plus vite dans les moments de rush, regrettant de n'avoir que deux mains. C'est l'occasion de soulager notre futur nous, celui de ce temps à venir où tout ira mieux, où l'on sera bien heureux.se de pouvoir compter sur ces créations en stock. Car s'il y a bien une chose que j'ai retenu de mes premiers événements créateurs, c'est qu'il n'est jamais trop tôt pour commencer à faire du stock. En vous en préoccupant aujourd'hui si vous le pouvez, soyez donc sûr.e que ce ne sera pas du temps perdu. 

  •  Tester une nouvelle gamme de produits

Sortez de ses habitudes pour créer autre chose, ou autrement. Cela peut passer par un nouveau médium, ou une nouvelle manière d'expérimenter à partir du sien. J'ai  pour ma part toujours mille envies de nouvelles choses à expérimenter, qui passent souvent au second plan face à la priorité des projets à court terme. Les périodes de crise peuvent être l'occasion de mettre ce temps à profit de ces idées, en les faisant passer au premier plan. 

 entrepreneuriat créatif : garder le cap

ANALYSER


  • Interroger ce qui fonctionne 

Analyser ce qui a fonctionné, ce qui fonctionne encore, ce qui ne fonctionne pas, ce qui ne fonctionne plus peut être utile en cette période. Je regrette souvent de n'avoir pas assez l'occasion de marquer ce temps d'arrêt sur les choses accomplies, prise par les priorités, le court terme et les commandes à gérer. Cela me donne parfois l'impression de gérer les choses au fil de l'eau, et de ne pas pouvoir m'autoriser ce retour sur mes propres actions. 

Accordez-vous pour une fois le droit de regarder dans le rétroviseur, de dresser un bilan des projets accomplis, de mesurer les choses, les réussites et les échecs. 

  • Mettre à jour sa comptabilité 

C'est l'occasion de plonger dans sa comptabilité (en profiter pour se mettre à jour...), de bien comprendre son activité mois par mois, d'analyser les périodes propices à son activité, de voir s'il y a des liens à établir avec de grandes dates du calendrier (on peut comprendre aisément que Noël soit une période propice aux achats en ligne, mais peut-être que votre activité connaît aussi un boom à d'autres moments de l'année. C'est l'occasion de mieux les identifier.)

entrepreneuriat créatif : garder le cap


SE PROJETER

  • Visualiser l'après

- Certes, il peut y avoir de quoi paniquer en voyant son activité plus ou moins en suspens pour un temps indéterminé. Essayez de dépasser ce blocage en visualisant le premier projet que vous mettrez en oeuvre après cette période. 

Notez les grandes lignes de ce vers quoi vous voulez tendre avec votre entreprise. Autorisez-vous cette vision à plus long terme qui nous manque tant parfois, et demandez-vous ce que vous pourriez concrètement faire pour y parvenir. Êtes-vous en phase, dans vos actions d'aujourd'hui, avec la direction que vous souhaiteriez prendre ? Il y a peut-être quelques ré aiguillages à envisager. 

  • Se concentrer sur les projets de fond

Recentrez-vous sur des projets de fond, des projets au long cours. Ceux-là mêmes qu'il est parfois difficile à mener de front avec les projets à court terme. Confiné.e, c'est l'occasion de vous y consacrer en y accordant d'autant plus d'investissement. Semez, pour récolter plus tard. 


 entrepreneuriat créatif : garder le cap



AMÉLIORER 


Il y a toujours tant de choses à améliorer en coulisses, autant de petites choses que l'engrenage du quotidien nous fait souvent sans cesse repousser. C'est peut-être l'occasion de se concentrer sur certaines d'entre elles. Par exemple :

  • Revoir son identité visuelle (cartes de visite, logo, palette de couleurs...)
  • Revoir le design de son blog/site, y ajouter des fonctionnalités. 
  • Améliorer ses fiches produits, les traduire en anglais, vérifier leur référencement ainsi que les mots clés associés, améliorer les photos de certains articles. 
  • Créer ou mettre à jour son Portfolio, son kit média... 


APPRENDRE


Si votre activité est particulièrement impactée par la situation, pourquoi ne pas utiliser le temps dont vous disposez pour acquérir de nouvelles compétences au service de celle-ci ? Demandez-vous si vous souhaitez :
  • apprendre à (mieux) maîtriser Photoshop
  • apprendre à créer des montages vidéo
  • perfectionner votre anglais
  • explorer sérieusement un médium, grâce à une formation en ligne 
Etc. 

J'espère que ces quelques pistes pourront vous aider à traverser la période actuelle avec un minimum de sérénité. Quelque soit notre situation, nous sommes embarqué.es ensemble sur un même bateau. Il va nous obliger à revoir les priorités au centre de nos vies, à nous interroger sur nos modes de consommation, et, d'une certaine manière, à nous concentrer sur l'essentiel. Et de faire de notre mieux.

Prenez soin de vous. #Stayhome




 entrepreneuriat créatif : garder le cap

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire