vendredi 7 juin 2019

À la recherche des inconnus brodés

Les inconnus brodés - Marion Romain

Vous le savez sans doute, j'aime broder des histoires, j'aime broder de belles histoires. 

À la recherche des inconnus brodés


Hier soir, j'ai publié une photo sur mon compte Instagram, comme une bouteille à la mer, à laquelle je ne croyais pas beaucoup, pour être honnête, mais dont il fallait que je me libère. 

L'histoire de la photo


Car depuis plusieurs mois, il y a cette photo, posée sur un coin de mon bureau, une photo chinée à Rennes, sur laquelle deux inconnus me regardent. Deux jeunes gens des années 80, insouciants, l'oeil et l'air décidé. J'ai voulu croire qu'ils étaient amoureux, peut-être étaient-ils plutôt frère et soeur, ou autre chose encore. 

Toujours est-il que j'ai brodé un bouquet de fleurs dans la main de la jeune femme. Tous les jours, je jetais un oeil à cette photo, et une sorte de conversation silencieuse s'est instaurée entre ces inconnus et moi. 

Les inconnus brodés - Marion Romain

Les gens dans l'enveloppe, d'Isabelle Monnin


Dans un coin de ma tête, j'avais encore le souvenir de ce livre d'Isabelle Monnin, Les gens dans l'enveloppe, que j'avais lu il y a quelques années, et qui m'avait profondément touchée. Dans cet ouvrage, à la fois roman et enquête, la journaliste romancière avait imaginé une fiction autour d'un ensemble de photos de famille qu'elle avait chinées. Puis, une fois son roman terminé, elle avait mené une véritable enquête pour retrouver les "vrais" gens de la photo. 

À force de croiser du regard ces inconnus sur ma photo brodée, j'ai voulu croire, moi aussi, en la possibilité de retrouvailles, en la possibilité d'offrir cet objet aux personnes de la photo. Qui sont-ils, que sont-ils devenus ? 

Un challenge collectif sur Instagram






Alors hier soir, j'ai décidé de partager tout cela avec vous sur Instagram. J'ai publié cette photo presque du bout des doigts, comme les adolescents dans les films américains, quand ils déposent des fleurs devant la porte de l'être aimé, en sonnant à la porte avant de partir en courant, n'assumant qu'à moitié. 

Mais j'ai été très surprise et émue de constater comme cette démarche vous avait touchés, à travers l'écran. Les nombreux partages que cette photo a déjà suscités m'ont portée, rassurée sur tous les aspects positifs qu'on peut encore trouver sur Instagram, dont on rapporte plus souvent les dérives. J'ai trouvé, à travers ces partages, beaucoup de bienveillance, une candeur enfantine, et une belle émulation collective autour d'une idée toute simple, celle de rendre une photo à ses propriétaires. 

Moi qui ai publié cette photo comme une bouteille à la mer, sans vraiment y croire, hier soir j'y croyais un peu plus qu'hier matin. Et ce matin, j'y crois un peu plus qu'hier soir. 

Alors qui sait ? 

Les inconnus brodés - Marion Romain

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire: