jeudi 23 mai 2013

Augustine

Sans doute le premier vrai bonheur d'Augustine n'avait-il pas été ses premières poupées. Ni celle aux cheveux blonds, ni celle à la robe de fête. Pas plus que celle à paillettes ou celle qui lui lançait des paroles chantantes quand elle appuyait sur la paume de sa main gauche. Finalement, son premier vrai bonheur, elle le réalisait à présent, Augustine l'avait connu en déterrant son premier radis. Alors quoi, la terre abritait ce genre de trésors, et elle avait mis tout ce temps à le découvrir. Il lui avait semblé ce jour-là découvrir tout un nouveau pan du monde, bien plus magique que ses histoires de princesses. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire