mardi 24 juillet 2012

Fabiana

Fabiana s'était toujours dit qu'avec le flamenco, ils s'étaient vraiment trouvés. Elle aurait pu faire piscine, badmington, ça n'aurait jamais été que pour la forme, histoire de dire. Avec le flamenco, elle avait su tout de suite qu'elle martèlerait le sol à vie, avec ces grands gestes tantôt coulés tantôt énervés et ses talonnettes qui claquent. Elle avait appris son premier mouvement grâce à Belém, son professeur :  cueille la pomme dans l'arbre, mange-là, puis jette-là. Bras en haut, bras devant le visage, jeté de bras en bas. A cinq ans, c'est le genre de choses qui s'était plutôt bien imprimé dans sa petite tête. Ca, plus le fait d'avoir le droit de faire des colères en dansant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire