lundi 9 avril 2012

Anne-Sophie

Perchée sur sa branche, Anne-Sophie ressentait la même chose que sur un trampoline, car il y avait une légère brise, et l'air de rien, c'est qu'elle faisait quand même son poids. Elle regardait en bas tout ce qui se tramait, et essayait de puiser au plus profond de sa tête pour se demander comment, mais comment elle avait bien pu se retrouver tout là-haut sans se souvenir de rien. Finalement, elle se disait qu'il valait peut-être encore mieux rester là que redescendre sur terre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire