mardi 4 juillet 2017

Mes coups de coeur au Salon des Instapreneurs


Il y a quelques semaines, profitant de ma virée à Paris, je me suis rendue au premier Salon des Instapreneurs, qui se tenait au Carreau du Temple. Une première mondiale, qui mettait à l'honneur une cinquantaine de créateurs, lesquels partageaient un point commun, celui d'utiliser Instagram comme part intégrante de leur succès, de leur communication et du développement de leur marque / service. Certains ont littéralement pris leur envol grâce à ce réseau social, qui leur a permis de commencer par voir comment pouvaient être reçus leurs produits avant d'oser se lancer pour de bon. Nombre des intervenants ont mis en avant le fait qu'une seule photo publiée, un jour, pouvait créer un effet boule de neige et faire en sorte que la machine s'emballe tout à coup, que la "mayonnaise prenne", et que quelque chose soudain se crée autour de leurs créations.

D'autres ont fait le chemin inverse, avaient déjà leur marque, et ont adapté leur manière de communiquer autour d'elles au fur et à mesure que les réseaux sociaux ont pris la place qu'ils occupent aujourd'hui. Dans les deux cas de figure, j'ai trouvé particulièrement enrichissant de profiter du retour d'expériences des personnes présentes sur le Salon, notamment Aurélie Cerise, ou Juliette, à la tête de Coucou Suzette, que j'ai pu écouter au cours d'une conférence. 

Utilisant moi-même Instagram pour partager avec vous - entre autres - mes gravures ou mes broderies, je dois dire que le sujet m'intéressait beaucoup, car je sais à quel point vos retours au sujet de mes créations peuvent m'encourager à continuer et à vouloir aller plus loin en faisant quelque chose de "tout ça", même si je n'ai pas encore osé sauter le pas jusqu'à ce jour. 

Ma visite au Salon des Instapreneurs a aussi été l'occasion de découvrir ou de redécouvrir quelques créateurs coups de coeur, que j'avais envie de mettre en avant à travers cet article. 

Lisa Gachet 

On ne présente plus Lisa Gachet, la talentueuse créatrice à la tête de Wear Lemonade. Je me souviens encore de l'époque où son laboratoire d'idées se concentrait sur son blog, avant le lancement de sa marque. C'était déjà bouillonnant d'inspiration et de créativité, et je suis toujours admirative de la rapidité avec laquelle elle a pris son envol, réussissant tout ce qu'elle a entrepris. Ce fut un plaisir de découvrir ses créations pour de vrai sur un stand du Salon.



Julie weaves 

J'ai découvert les tissages de Julie Robert il y a deux ou trois ans, quand on a commencé à beaucoup parler de cette activité sur la toile. A l'époque, émerveillée par les créations de Julie, comme par celles de Morganours ou de Maryanne Moodie, j'ai voulu m'essayer à cette technique moi aussi, et j'y ai consacré pas mal d'heures. C'était avant que je me focalise sur la broderie et la gravure, et que je cerne davantage la direction dans laquelle j'avais envie de créer. Si je ne tisse plus beaucoup aujourd'hui, je ne me suis pas lassée de la beauté des créations de Julie, que j'ai eu plaisir à retrouver sur le Salon.



Klin d'oeil

J'ai adoré trouver un stand de la boutique Klin d'oeil sur le Salon. Klin d'oeil, c'est un peu le summum de ce que je rêverai de concrétiser comme projet si je décidais un jour d'ouvrir une vraie boutique à moi (un doux rêve). Un endroit où je réunirais tous les petits créateurs que j'admire, et où il serait également possible de proposer tout plein d'ateliers créatifs, et même de boire du thé et de partager quelques petits gâteaux (tant qu'à faire). J'aime particulièrement aller y faire un petit tour lorsque je me rends sur Paris,ne serait-ce que pour le plaisir des yeux.



PoMMettes 

Pour le coup, PoMMettes a été une vraie découverte pour moi à l'occasion de ce Salon, et j'ai beaucoup aimé cette manière de redonner un petit peu de modernité à la vaisselle de nos grands-mères. Il faut dire que je suis déjà une fan invétérée des vieilles assiettes fleuries et de la porcelaine anglaise, mais j'ai craqué pour le petit twist apporté par les petits poissons dessinés sur les tasses et les autres assiettes présentées. 


Jamini 

J'étais aussi très heureuse de découvrir pour la première fois en vrai les créations de la marque Jamini, petit bijou lancé par Usha Bora, et dont je souscris totalement aux valeurs. C'est drôle, car je n'ai pas encore trouvé l'occasion de faire entrer un peu de Jamini dans la décoration de mon petit chez moi, alors  que je suis l'actualité de la marque depuis quelque temps maintenant sur Instagram, et que tout me plaît chez elle. Sans doute faut-il encore que je trouve LA pièce coup de coeur qui pourra apporter un peu d'orient dans ma décoration très marquée "à l'ouest" (bateaux, ancres marine et compagnie…).



BigStuffed

J'ai complètement craqué pour les immenses peluches poulpes et autres baleines de la marque BigStuffed, une vraie découverte, là encore, à l'occasion du Salon. Sérieusement, ne trouvez-vous pas ça irrésistible ?


 Et vous, quel rapport entretenez-vous avec Instagram ? 

Utilisez-vous plutôt le réseau pour documenter votre quotidien, pour faire connaître vos créations, ou pour vous évader un peu et faire de jolies découvertes ? 

EnregistrerEnregistrer
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire