lundi 12 novembre 2012

Leopold

Léopold n'avait jamais aimé froisser les gens. Il pensait qu'il existait toujours une solution pour dire les choses avec diplomatie, que ça n'était pas faire preuve d'hypocrisie que de ne vouloir blesser personne. Il y avait des gens qui, sous couvert de franchise, ne prenaient pas de gants, taillaient dans le vif, et qui, s'ils faisaient inévitablement du mal, se justifiaient en se comparant à un pansement qu'il faut arracher à toute vitesse sur la plaie au lieu de faire durer le mal. Léopold ne voulait pas plus faire durer le mal, il voulait simplement mener, tranquille, sa petite barque sans en créer tout court, de mal. Alors non, clairement, il n'aimait pas ça, Léopold, qu'on l'accuse de pratiquer la langue de bois. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire