mardi 2 octobre 2012

19h03

Ceci est bien peu de choses, finalement. Il fut un temps où je m'étais imposé de dessiner chaque jour à la même heure l'objet, le paysage, la personne, le je-ne-sais-quoi qui se trouverait posté devant moi à cet instant. Comme j'étais toujours à deux doigts d'oublier l'heure, je ne pouvais pas tricher pour faire exprès de me trouver devant quelque chose d'intéressant. Alors parfois, ça ne l'était pas du tout, justement. Et c'est là que, bizarrement, ça pouvait le devenir, intéressant. J'ai retrouvé cette page, dans un ancien carnet. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire