jeudi 20 septembre 2012

Cornélius

Il y avait bien une chose que Cornélius ne trouvait pas normale, même un peu injuste sur les bords. D'accord, il était bon, sur les bords de routes, d'implanter des panneaux avertissant de possibles traversées de bovins, de biches, kangourous, de toutes sortes d'animaux sauvages et que savait-il encore. D'accord, il savait combien de propriétaires de chiens, et même parfois des gens sans chien, avertissaient leurs visiteurs de panneaux conseillant de faire très attention au chien méchant. Il savait tout cela, Cornélius, mais il martelait qu'alors ce devrait être du donnant du donnant, qu'il faudrait aussi inventer des panneaux pour rassurer les gens, attention, rhinocéros pas féroces. Non pas qu'il veuille lancer une polémique, mais il pensait que c'était quand même la moindre des choses.  
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire