dimanche 18 mars 2012

Saut de puce aux puces

La madame qui m'avait vendu cette malle était bien embêtée de s'en séparer. Elle était une collectionneuse de malles et en possédait des dizaines, qu'elle érigeait en grandes colonnes dans sa grande maison. Elle racontait qu'elle avait trouvé certaines d'entre elles parfois très très loin de chez elle, qu'elles avaient bien voyagé, ces malles. Quand elle disait ça et qu'on regardait en même temps son emplacement de vide-grenier, c'était triste à voir, de trouver sous ses yeux le sol jonché de toutes ces malles, on ne comprenait pas pourquoi, alors. "C'est parce que je déménage, mes malles n'entreront jamais dans la boîte d'allumettes qui va me servir de maison". Je dois dire que j'avais trouvé ça un peu triste, et je lui avais assuré que sa petite malle serait entre de bonnes mains.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire